06 h 41 / roman
15,00
par (Libraire)
30 avril 2013

06h41, Cécile Duffaut prend le train à Troyes pour Paris après un WE éprouvant chez ses parents. Elle a 47 ans, elle est belle, a de l’assurance et dirige une entreprise prospère.
Philippe Leduc, s’installe à côté d’elle par hasard. Divorcé, la cinquantaine bedonnante, pas très attirant.
Ils font semblant de ne pas se reconnaître, Et pourtant, 27 ans auparavant, ils ont vécu une histoire de 4 mois … une histoire qui s’est mal terminée.
Chacun revit cet épisode de sa vie, et l’incidence qu’il a pu avoir sur son avenir, inversant leurs destinées.
La force des personnages dans l’écriture de JP Blondel, tient au recul que chacun prend sur sa vie. Pas de mièvrerie, pas d’histoire classique, mais une fausse naïveté qui nous rapproche étrangement d’eux. Un plaisir de lecture qui peut nous laisser entrevoir une fin redessinée et qui nous touche …

Tous les conseils de lecture