A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 à 4 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Un collectionneur allemand

Manuel Benguigui

Mercure de France

  • 10 mars 2017

    Obsession de l'Art et effroi d'une époque sombre

    Récit d'un homme dont la compagnie des hommes ne l’intéresse guère mais frôle l'autisme quant à son envie d'entrer en contact avec les œuvres d'art "à tout prix", dirais-je, sous l'Occupation. Et puis une rencontre...
    Une écriture sensible, dénuée de dialogues, ce qui nous met à distance du vivant mais nous plonge au cœur de la passion d'un homme captivé, hypnotisé, soumis, fasciné par les œuvres picturales en particulier.
    Un premier roman qui attire l'attention et l'intérêt pour qui aime l'Art et les tempéraments obnubilés jusqu'à l'oubli de soi.


  • par (Libraire)
    4 février 2017

    l’amour de l’art jusqu’à la folie

    Ludwig, capitaine SS est en poste à Paris. Il ne vit, ne respire, ne pense que par l’art. Même en 1914 dans les tranchées il se faisait adresser les catalogues des ventes et expositions de Londres, Paris, New-York. Il se fait embaucher au Jeu de Paume pour la sélection et le recensement des œuvres qui partiront pour le grand musée du Reich.
    Dans ce premier roman Manuel Benguigui nous conte la recherche des œuvres parfaites, les supercheries et les arnaques dans le monde de l’art, entre nazis, collaborateurs et résistants.