• Conseillé par (Libraire)
    25 novembre 2022

    A priori, cette histoire de famille commence mal : dès sa naissance, la mère est abandonnée dans un couvent. Elle sera récupérée une dizaine d'années plus tard par sa propre mère pour faire la servante auprès d'une flopée d'enfants nés par la suite . Le père quant à lui est littéralement un fils de pute.
    Le couple a émigré avec leur fille à Paris où ils vivent dans un théâtre dont ils sont les concierges.
    La description des personnages empreinte un humour sud-américain.
    Au fil des pages, la narratrice devient plus tendre avec les parents jusqu'à ce que l'on comprenne que les liens du cœur pardonnent les défauts.
    Une belle histoire de famille, un excellent premier roman.

    Prix littéraire Les Inrockuptibles !

    Manon Tézier, libraire Charlemagne Toulon


  • Conseillé par (Libraire)
    23 novembre 2022

    Née à Bilbao en 1979, élevée à Paris par ses parents émigrés en France peu après sa naissance, Maria se lance à l'âge de 27 ans dans une quête acharnée de ses origines après une révélation stupéfiante au sujet de sa naissance. Retour à Bilbao où elle va rembobiner son histoire et celle de ses parents, histoires intimement liées au régime franquiste. Style enlevé et écriture alerte pour un premier roman haletant.


  • Conseillé par (Libraire)
    16 novembre 2022

    Détonant

    Maria, la narratrice est la fille de Victoria et de Julian. Ces deux-là fuiront Franco et la misère pour aller s'installer à Paris. Julian deviendra le gardien du théâtre de la Michodière et Victoria sera femme de ménage. Maria conte ainsi son enfance modeste, son quotidien rythmé par le va-et-vient des comédiens et du public, des allées et venues de son père, de sa mère, de leurs humeurs et du poids qu'elle ressent déjà petite fille...Est-ce le silence assourdissant de sa mère, la violence du père ? Que cachent-ils ? Par un fait du hasard paraissant hautement improbable et pourtant bien véridique, la vie de Maria va bousculer. Elle va devoir remonter à la source pour tâcher de saisir la vérité sur ses origines.
    Un premier roman qui file à toute allure, rythmé par les révélations fracassantes que fait notre narratrice sur son passé familial. Tantôt émouvant - parfois drôle, Maria Larrea signe là un roman autobiographique explosif, par sa franchise, son auto-dérision et sa grande sensibilité.


  • Conseillé par (Libraire)
    8 octobre 2022

    Un premier roman à ne pas manquer !

    1943 en Espagne, sous le régime franquiste, deux femmes donnent la vie en même temps, une fille d'un côté un garçon de l'autre. Julian le fils de pute et Victoria la beauté mal aimée se rencontreront quelques années plus tard et tomberont véritablement amoureux.
    Un départ pour Paris, un premier boulot et l'arrivée opportune dans leur vie d'une petite fille scellera leur avenir. Maria, notre narratrice, fruit de l'amour des deux basques expatriés et paumés va grandir dans un milieu précaire, parfois brut et violent mais toujours entourée de bras aimants.

    Rapidement les clopes, l'alcool et la drogue vont ponctuer le rythme des soirées de la jeune femme. Dans son destin quelque chose lui échappe, elle le sent, elle le sait et semble vouloir le provoquer.
    C'est finalement peu surprise mais chamboulée qu'elle accueille l'annonce que lui fait une tarologue : vous n'êtes pas la fille de vos parents.

    Maria Larrea par sa plume décapante et audacieuse revient sur son histoire, celle de ses parents d'adoption, de lait et de sang comme elle le dit si bien. Une histoire authentique, sans filtre et contée avec beaucoup de sincérité dans laquelle on s'immisce sans retenue et avec émotion.


  • Conseillé par (Libraire)
    13 septembre 2022

    Coup de coeur de Marina

    Attention ! Un premier roman très réussi sur la quête des origines, car oui la jeune Maria sait que sa mère, née dans une famille pauvre, a été abandonnée à la naissance avant d'être récupérée par sa mère quelques années plus tard, et que son père a été lui aussi orphelin, abandonné par sa prostituée de mère, mais qui venait lui rendre visite régulièrement tout de même. Deux orphelins espagnols qui se rencontrent, tombent amoureux, partent à Paris pour un monde meilleur et qui installés, ont une petite fille. Mais est-ce la vérité ? Un roman mené tambour battant, un style vif et drôle, qui nous chavire le cœur !


  • Conseillé par (Libraire)
    8 septembre 2022

    Insoutenable légèreté d'Être

    La diseuse de bonne aventure a volé le père de Maria.
    En révélant à la jeune femme la vérité, que son père n’est pas son père, le monde s’effondre.

    Parmi les gravats de tout ce qu’elle croyait vrai, Maria reconstitue le fil de vies diverses. D’où vient-on et pourquoi ?

    Quand les questions deviennent lumières directrices et que le passé se plie et se déplie, le futur arrive enfin .

    Un récit picaresque pour reconstituer le puzzle de soi, entre tendresse, amour et reconstruction


  • Conseillé par (Libraire)
    6 septembre 2022

    Un premier roman comme dans un film de Pedro Almodovar.
    Avec une écriture énergique, rythmée, pleine d'humour et de sensibilité, Maria Larrea nous emporte à sa suite dans sa quête de vérité sur ses origines espagnoles.
    Une histoire personnelle prise dans les nuées noires des années franquistes. Bravo !


  • Conseillé par (Libraire)
    30 août 2022

    " C'est l'histoire d'une vie, celle de l'auteure. Il est question d'identité, de recherche de vérité, connaître ses origines pour avancer dans sa vie d'adulte. Un premier roman réussi, un récit franc et émouvant. La famille est au centre de ce livre, celle qui nous construit, celle qui nous aime et que l'on aime malgré les souffrance de la vie ! "

    Coralie, libraire Charlemagne HYERES


  • Conseillé par (Libraire)
    29 août 2022

    Coup de cœur d'Evelyne

    Un premier roman mené tambour battant, pour nous raconter la douloureuse histoire de cette famille d'immigrés espagnols anti-franquistes venus se réfugier à Paris.
    Une histoire forte mais où l'émotion est souvent contrariée par le style cinématographique de l'auteur.
    Librairie La Promesse de l'Aube


  • Conseillé par (Libraire)
    27 août 2022

    COUP DE COEUR

    On ne se souvient pas du jour de sa naissance, et autour de la sienne plane un secret. De ce constat, Maria Larrea déroule un roman autobiographique à l'écriture franche et très énergique qui vous agrippe dès les premières phrases !
    Ce qui ne pourrait être qu'une énième histoire familiale résonne finalement comme un hommage intime au passé de ses parents, à ses origines espagnoles et le fil rouge se révèle être peu à peu une quête inlassable d'identité. Une nouvelle plume à découvrir.


  • Conseillé par (Libraire)
    26 août 2022

    Un formidable premier roman, entre l’Espagne et la France. Maria Larrea nous raconte son histoire, celle de ses parents… et elles sont extraordinaires ! Vous lirez ce roman comme vous regardez un film d’Almodovar !


  • Conseillé par (Libraire)
    25 août 2022

    Conseillé par Stéphanie et Coralie

    Fille unique et adorée de Victoria, elle-même fille de pauvres pêcheurs basques, et de Julian, fils de prostituée élevé à l’orphelinat, Maria grandit dans les beaux quartiers parisiens grâce au métier de son père, gardien du théâtre de la Michodière. Avant même de découvrir l’énorme secret qui entoure sa naissance, Maria est déjà en quête d’identité parce qu’elle a compris au collège qu’elle ne grandissait pas dans le même milieu que ses camarades. Ils sont pourtant les « Francèses » bourgeois quand ils passent l’été à Bilbao avec ses parents. Maria mène cette quête avec sa touche personnelle, avec son culot, son humour, son rejet, son réalisme cynique auxquels se mêlent une grande fierté, un amour et une foi en la vie. Maria Larréa a un ton, elle joue sa partition de manière très entraînante. La langue est là, aux accents espagnols, elle glisse et enveloppe l’histoire de ces immigrés et surtout de ces femmes aux maternités diverses.
    Article rédigé par Stéphanie Hanet pour la revue Page des libraires


  • Conseillé par (Libraire)
    22 août 2022

    Premier roman

    Maria Larrea nous livre ici un premier roman à l'écriture nerveuse et incarnée d'une femme curieuse de connaître ses origines.
    Elle convoque les fantômes du passé et nous livre son histoire familiale composée de douleurs, de hasard mais aussi d'espoir et de surprise.
    Sait-on réellement d'où l'on vient ?


  • Conseillé par (Libraire)
    20 août 2022

    Une quête et une enquête sur les origines.

    En Galice, en 1943, deux naissances, deux abandons, deux rencontres, un amour, une fuite.
    Ils ont un enfant, Maria. Elle ressent quelque chose en elle de bancal...
    Elle enquête et nous la suivons de Paris à Bilbao...

    Un grand roman.


  • Conseillé par (Libraire)
    17 août 2022

    Une belle découverte !

    Victoria et Julian, deux enfants abandonnés à la naissance, vont s'aimer, se révéler et fonder une famille. Leur fille s'appellera Maria. Ce premier roman raconte l'histoire d'une famille originaire de Bilbao marquée par trois naissances ombrageuses. Maria Larrea reconstitue ce puzzle et essaye de comprendre son identité à travers la recherche de ses origines. Nous sommes plongés dès les premières pages dans les secrets et les souvenirs de sa famille pour le pire mais surtout pour le meilleur.

    Maëliss


  • Conseillé par
    16 août 2022

    Faut-il tout savoir de notre histoire familiale pour parvenir à façonner notre propre identité ?

    Maria pensait tout connaître de ses parents, jusqu’au jour où une diseuse de bonne aventure lui révèle que son père n’est certainement pas celui auquel elle pense. La déflagration est immense. Débute alors une vaste quête des origines, entreprise infinie. Peut-on se construire sur un mensonge ? Faut-il tout savoir de notre histoire familiale pour parvenir à façonner notre propre identité ? Au bout de cette errance originelle, une certitude : c’est en nous-même que réside le pouvoir de nous déterminer, voire de nous réinventer. Il ne reste plus qu’à le célébrer.


  • Conseillé par
    12 août 2022

    Équation à une inconnue

    Maria pensait tout connaître de ses parents, jusqu'au jour où une diseuse de bonne aventure lui révèle que son père n'est certainement pas celui auquel elle pense. La déflagration est immense. Débute alors une vaste quête des origines, entreprise infinie. Peut-on se construire sur un mensonge ? Faut-il tout savoir de notre histoire familiale pour parvenir à façonner notre propre identité ? Au bout de cette errance originelle, une certitude : c'est en nous-même que réside le pouvoir de nous déterminer, voire de nous réinventer. Il ne reste plus qu'à le célébrer.