Le cœur du pélican

Le cœur du pélican

Cécile Coulon

Viviane Hamy

  • par (Libraire)
    18 mars 2016

    L'ascension fulgurante d'Anthimme en championnat de course à pied suivie de sa chute vertigineuse ne le laisseront pas indemne... Il mettra 20 ans pour réagir sous la plume acérée de Cécile Coulon. Intense !
    Céline


  • 21 mai 2015

    Suite à un déménagement, Anthime un adolescent assez réservé et très proche de sa sœur Helena se retrouve avec sa famille dans une ville de province. Ils ne connaissent personne et pour être accepté par les autres adolescents, il participe à un jeu de quartier où il doit courir le plus vite. Il gagne et obtient en retour du respect. S'il ne demandait qu'à être tranquille, la vitesse de ses jambes l'a précédée. Anthime est repéré par l'entraîneur du lycée qui voit en lui un futur champion. Joanna une voisine l'épie en secret et en est déjà amoureuse. Viennent les entraînements. Courir encore plus rapidement, s'améliorer, corriger ses défauts et lors d'un championnat national, Anthime s'effondre. Une douleur à une jambe le fait tomber et les ailes du pélican sont brisées. Les rêves de gloire et de coureur professionnel sont rangés au placard.

    Vingt années ont passé. Alors que son cœur battait pour Béatrice, Anthime s'est marié sans amour à Joanna ("Joanna a sauvé Anthime de son échec, Antime a sauvé Joanna de sa timidité. ils se doivent tout; pourtant, ils ne se sont rien donnés"). Il n'a jamais osé avouer son amour à Béatrice, l'image du perdant s'étant imposée à lui. Il "subit" sa vie jusqu'au jour où par hasard, il revoit des anciens camarades de classe qui le narguent. Le svelte sportif du passé a laissé place à un homme de quarante ans qui s'est laissé grossir. Anthime décide de se remettre à courir, partir de chez lui et gagner. Mais gagner contre qui ou contre quoi ?
    Sa rage et ses frustrations sont son moteur. Aidé par sa sœur, Anthime se lance dans sa propre course pour montrer à ceux qui croyaient en lui qu'il est toujours là. Courir pour gommer ces vingt ans de vie monotone et bâclée. Sauf qu'Anthime n'a pas compris ou s'est menti sur le fait que l'on peut tomber, et que le but n'est pas de gagner mais de savoir se relever.

    Les phrases claquent et résonnent ! Et Cécile Coulon gratte, décortique, explore les blessures, les échecs d'une vie. Ca percute, c'est incisif et l'auteure n'a pas peur de bousculer son lecteur.
    Le choix d'une narration multiple nous permet d'être au plus près des non-dits, des remords et des aspirations des personnages. Puissant et percutant !


  • par (Libraire)
    20 mars 2015

    Cécile Coulon utilise à sa guise la sublime métaphore du pélican pour nous parler d’Anthime, à la carrière fulgurante dans le monde de l’athlétisme et dont la fin a été toute aussi rapide et brutale que son ascension. Ce héros sans avoir eu vraiment le temps de l’incarner s’efface après sa chute dans une vie médiocre et sans heurts qu’il déteste, se sacrifiant tel le pélican qui se sacrifie pour ses petits… Mais un jour, le pélican décide que s’en est trop, et reprend son envol pour atteindre ses rêves à nouveau…


  • 16 mars 2015

    athlétisme

    Voici un roman qui m’est littéralement tombé des mains.

    Je me suis accrochée, pourtant, dans le premiers chapitres. Je les ai même lu avec un certain plaisir.

    Mais quand je le refermai, je n’avais pas envie d’y retourner. Rien ne me passionnait vraiment.

    J’ai donc continué en diagonale, puis plus du tout.

    https://alexmotamots.wordpress.com/2015/03/06/le-coeur-du-pelican-cecile-coulon/#comments, LINK:https://alexmotamots.wordpress.com/2015/03/06/le-coeur-du-pelican-cecile-coulon/#comments]]


  • par (Libraire)
    2 mars 2015

    Nouvellement arrivé dans une Province de France, Anthime alors adolescent, gagne au jeu de quilles. Sa rapidité ne passe pas inaperçue auprès de l'entraîneur du lycée, bien décidé à en faire un coureur professionnel. Tous les espoirs vont reposer sur lui. La petite ville qu'il habite s'enflamme pour son futur champion, surnommé le Pélican. Malheureusement, la gloire sera de courte durée. Son genou lâche lors d'une course décisive. Il retombe alors dans l'ombre, délaissant Béatrice, celle qu'il aime et admire et s'offrant à sa voisine Joanna, qui deviendra finalement sa femme.
    Vingt ans plus tard, une parole moqueuse va faire basculer sa vie plate et raviver cette frustration de jeunesse. Comment continuer à mener une existence de "M. Toulemonde" quand on est passé de peu à côté d'une carrière de coureur professionnel ?

    L'auteure traite avec finesse et subtilité de la question de l'identité et de la reconstruction de soi après un échec. Donnant la parole à chacun de ses personnages, elle nous plonge dans leurs non-dits, leurs aspirations, leur souffrance et leurs espoirs.
    Ce roman extrêmement intéressant aiguise notre curiosité, nous entraînant dans une course folle : l'épopée du Pélican.

    Jeune écrivain, Cécile Coulon a déjà réussi à créer son propre univers, utilisant un style d'écriture propre à elle. Voici une auteure à suivre de près !


  • par (Libraire)
    2 mars 2015

    Peut-on oublier ses rêves de jeunesse ?

    Cécile Coulon raconte le portrait captivant d'une vie gâchée. Anthime, surnommé "le Pelican", s'arrache le cœur pour dépasser son adrénaline. Il est un jeune champion de course à pied, à l'avenir très prometteur, jusqu'à l'accident. Son corps le lâche en pleine course, brisant tous ses espoirs. Vingt ans plus tard sa vie reste morose, son mariage sans joie, c'est un homme frustré, en colère, jusqu'au jour où il décide de tout quitter... et de réveiller ses désirs enfouis.
    Un très beau livre sur le sens de la vie et les rêves déchus. Superbe, à découvrir!


  • 4 février 2015

    Coup de coeur littérature française

    Anthime aurait pu être un athlète de haut niveau s'il ne s'était blessé lors d'une compétition. Commence alors une lente déchéance : lui, si orgueilleux, s'oblige à vivre une vie qu'il déteste, comme pour se punir. Mais de quoi ?
    Avec son écriture féroce, Cécile Coulon nous dresse le portrait d'un Pélican qui cherche à (re)prendre son envol.


  • par (Libraire)
    30 janvier 2015

    anatomie de la rage de vaincre

    Les mécanismes de la rage de vaincre décortiqués avec talent par une Cécile Coulon toujours aussi prête à en découdre.
    Mais quel talent !


  • 20 janvier 2015

    La course désespérée

    Anthime a 17 ans, une sœur Helena qu’il adore, et un don pour la course. C’est lors du barbecue donné par les voisins en l’honneur de sa famille fraîchement installée dans cette banlieue pourrie, qu’à 10 ans, il découvre qu’il court incroyablement vite. Depuis, il s’entraîne avec rigueur et ascétisme, travaille à l’école, écoute les recommandations de son entraîneur sans prêter attention aux garçons qui le jalousent et aux filles qui l’adulent. Anthime, surnommé le Pélican, ne connaît aucune défaite jusqu’à cette fameuse course à laquelle il n’est pas suffisamment préparé. Porté aux nues par toute la région depuis des années, il tente quand même le coup. Alors qu’il est en tête, il ressent soudain une douleur atroce dans la jambe et s’écroule lamentablement sur la chaussée puante. Accablé, sanglotant devant la foule, Anthime ne courra plus ni ne reverra Béatrice. Béatrice la sensuelle, l’athlétique, avec qui il a échangé un baiser avant la course.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u