Conseils de lecture

Géronimo a mal au dos
par (Libraire)
30 avril 2013

Le père de Simon, le narrateur, vient de mourir. Simon revient alors, après de longues années d'absence, dans la maison familiale, dire un dernier adieu à son père. Tandis qu'il veille le corps, exposé dans le salon familial, il se souvient de cet homme rude, jamais enclin à la tendresse, qui distribuait les claques plus vite que son ombre, alors que Simon, lui, enfant ne réclamait que de l'amour . Mais au fond, l'a t-il vraiment connu ?
La poésie s'invite à chaque fin de chapitre dans ce très beau roman empreint de délicatesse et de parfum d'enfance.


Les enquêtes du département V, Délivrance
22,90
par (Libraire)
25 avril 2013

Du vrai , du beau , du lourd !

Un polar, ou plutôt un thriller comme je les aime .... Le voici , le voilà ... enfin, diront certains ;-)
Il vient du froid .
Les libraires danois ne s'y sont pas trompés .
Je voulais en être "délivrée" avant de vous le "livrer"
.... En quelques mots :
Une bouteille contenant un message ayant flotté un certain temps en mer du Nord se retrouve après une longue période sur le bureau de l'inspecteur Carl Mock . Nous voici embarqués dans une histoire d’enlèvements d'enfants jamais signalés , de sectes et de tueur en série .
Tout y est , une intrigue qui nous tient en haleine jusqu'au bout , une analyse psychologique fine , des personnages attachants : ces 3 flics, que nous sommes heureux de retrouver dans leur 3ème enquête . Après Miséricorde et Profanation , voici DELIVRANCE de Jussi ADLER OLSEN .


Noces de neige
14,00
par (Libraire)
25 avril 2013

Toujours plus !

Anna, jeune aristocrate va quitter Nice pour rejoindre Saint-Saint-Pétersbourg. Irina ne voulant plus « ni avoir peur ,ni avoir froid », attend le train dans le hall de la gare de Moscou pour partir et retrouver Enzo à Nice.Un Voyage en sens inverse, à des époques différentes, mais avec les mêmes interrogations.
Voyage dans le temps de l’histoire de chacune d’entre elles. Temps subjectif qui s’entrechoque avec le temps réel. Temps qu’on veut étirer ou retarder. Temps de la lecture de son histoire...
 Gaëlle Josse se montre toujours aussi subtile et pertinente dans l’analyse psychologique des personnages. Nous retrouvons avec un vif plaisir son écriture précise.
Les mots s’articulent avec force et harmonie. Chaque mot survient pour donner toute sa plénitude à la phrase. Le texte respire.
Gaëlle Josse nous suggère ici un très beau roman, après Les heures silencieuses et Nos vies désaccordées qui nous avaient déjà enthousiasmés .