Conseils de lecture

06H41
15,00
par (Libraire)
30 avril 2013

06h41, Cécile Duffaut prend le train à Troyes pour Paris après un WE éprouvant chez ses parents. Elle a 47 ans, elle est belle, a de l’assurance et dirige une entreprise prospère.
Philippe Leduc, s’installe à côté d’elle par hasard. Divorcé, la cinquantaine bedonnante, pas très attirant.
Ils font semblant de ne pas se reconnaître, Et pourtant, 27 ans auparavant, ils ont vécu une histoire de 4 mois … une histoire qui s’est mal terminée.
Chacun revit cet épisode de sa vie, et l’incidence qu’il a pu avoir sur son avenir, inversant leurs destinées.
La force des personnages dans l’écriture de JP Blondel, tient au recul que chacun prend sur sa vie. Pas de mièvrerie, pas d’histoire classique, mais une fausse naïveté qui nous rapproche étrangement d’eux. Un plaisir de lecture qui peut nous laisser entrevoir une fin redessinée et qui nous touche …


Little Joséphine

La Boîte à Bulles

par (Libraire)
30 avril 2013

De Eliane G - St Paul Lyon

Vieille dame atteinte de la maladie d’Alzheimer, Little Joséphine ne sait plus distinguer le rêve de la réalité. Elle vit seule et communique très peu. Lorsqu’elle tente une sortie, Joséphine se perd dans les rues, réagissant avec agressivité. Réclamant une patience à toute épreuve, Valérie la prend en charge. Après quelques progrès, la santé de Joséphine vacille. Rares sont les moments où elle a les idées claires. Valérie ne se désarme pourtant pas et obtient une aide à domicile, une visite chez l’opticien, une rencontre dans un bar, offrant à Joséphine un peu d’humanité. Racontant ici son expérience, Valérie Vilieu nous montre la difficulté qu’a notre société à accompagner ceux que nous avons peur de nommer « les vieux ». Le tableau est sombre, réaliste, mais on y rencontre aussi une certaine dose d’humour empreinte d’humanisme. Raphaël Sarfati jongle avec les lignes pour illustrer les différents états de la malade. Au-delà des sentiments qui se dégagent, cet ouvrage souligne le don de soi et la qualité des soignants.


Les derniers jours de Smokey Nelson
22,00
par (Libraire)
30 avril 2013

Un roman percutant !

Une famille a été sauvagement assassinée dans un motel . Vingt ans après , le coupable Smokey Nelson est dans le couloir de la mort, à quelques heures de son exécution . A travers la voix de quatre personnages qui ont vécu ce drame de manière différente , l'auteur parle avant tout des ratés du rêve américain : l'inégalité persistante entre blancs et noirs , le fanatisme et la peine de mort .
Un roman percutant !


Ils vivent la nuit
par (Libraire)
30 avril 2013

Dès les premières lignes du nouveau roman de Dennis Lehane, le lecteur sait que tout finira mal pour Joe Coughlin. Issu de la haute société bostonienne, fils d’un commissaire de police, Joe préfère « vivre la nuit » et devenir hors-la-loi. Ambitieux, il deviendra un haut gradé de la pègre, mais plus dure sera la chute.
Roman noir par excellence, Dennis Lehane nous plonge avec talent dans cette Amérique des années 30 corrompue , noyée en pleine prohibition, où tout semble permis et même peut-être l’amour...


Géronimo a mal au dos
16,90
par (Libraire)
30 avril 2013

Le père de Simon, le narrateur, vient de mourir. Simon revient alors, après de longues années d'absence, dans la maison familiale, dire un dernier adieu à son père. Tandis qu'il veille le corps, exposé dans le salon familial, il se souvient de cet homme rude, jamais enclin à la tendresse, qui distribuait les claques plus vite que son ombre, alors que Simon, lui, enfant ne réclamait que de l'amour . Mais au fond, l'a t-il vraiment connu ?
La poésie s'invite à chaque fin de chapitre dans ce très beau roman empreint de délicatesse et de parfum d'enfance.