Hotte du Père Noël

Hotte du Père Noël

Petit Loir veut garder son doudou

Schoene kerstin

Minedition

12,50

Tout ce que permet de faire un doudou!
Petit Loir tient à sa couverture préférée qui est aussi son doudou favori. Il accepte pourtant de la prêter à l'écureuil qui doit transporter ses noisettes. Mais le lérot en aura besoin à son tour, puis la taupe...
Petit Loir va découvrir tout ce qu'on peut faire avec une couverture-doudou !


Le plus grand peintre du monde

Gallimard Jeunesse

13,00

Yannick se souviendra longtemps de ces vacances dans le sud de la France : la gentillesse de sa tante, l'auberge animée de son oncle, les beaux yeux de sa cousine Amandine, les douces collines si chères au héros de sa mère, le peintre Cézanne...Et tandis que la Provence capture le cœur du jeune garçon, Yannick ressort grandit de son sjour rempli de rencontres et de nouvelles expériences.
De Cézanne à Picasso, une histoire touchante interprétée par les aquarelles pleines de fraîcheur de François Place. À partir de 8 ans.


Vagues de renouveau, Estampes japonaises modernes 1900-1960

Estampes japonaises modernes 1900-1960

Chris Uhlenbeck, Amy Reigle Newland, Maureen de Vries

Fondation Custodia Éditions

Vagues de renouveau retrace l'histoire de la gravure japonaise après la période de déclin que connut l'estampe à partir de la fin du XIXe siècle. Le début du XXe siècle vit l'émergence de deux principaux mouvements.
Le premier – le shin hanga (nouvelle estampe) – renouvela et réinventa les genres conventionnels qu'étaient le paysage, les images de belles femmes et les portraits d'acteurs. Il s'appuyait sur une méthode de production traditionnelle basée sur la coopération entre l'artiste, le graveur, l'imprimeur et l'éditeur. En même temps, il s'efforçait de forger un nouveau langage visuel, aussi bien du point de vue technique que stylistique. Le second – le sōsaku hanga (estampe créative) – fut inspiré par le dialogue entre l'art et l'esthétique occidentaux et japonais. De manière générale, les adeptes du sōsaku hanga préconisaient la participation de l'artiste à l'ensemble du processus de création, de la conception à la production.
Vagues de renouveau est l'ouvrage le plus complet à ce jour consacré aux collections du Musée Nihon no hanga à Amsterdam, qui possède l’un des plus importants fonds d’estampes du XXe siècle en dehors du Japon. La Fondation Custodia à Paris en présentera une sélection dans une exposition du 6 octobre 2018 au 6 janvier 2019. Les 277 estampes reproduites témoignent du raffinement du shin hanga et de l'audace du sōsaku hanga.
Un article introductif expose le contexte général. Il est suivi de dix textes plus courts écrits par des chercheurs reconnus dans le domaine, qui traitent de différents aspects essentiels à la compréhension de la gravure japonaise dans la première moitié du XXe siècle. Chaque estampe est documentée et commentée dans les notices du catalogue, particulièrement abondant.


Léonard de Vinci. L'art du dessin
49,00

Quelle conception le plus grand génie de tous les temps se faisait-il de la beauté ? La représentation du beau naturel s’exprime pour Léonard, à travers la peinture et le dessin, selon deux catégories fondamentales : le paysage et le portrait. Ses dessins, qui souvent n’ont rien à envier à ses tableaux, étaient parfois de simples esquisses, tracées d’un trait rapide mais d’une main sûre ; mais ce pouvaient aussi être des œuvres parfaitement achevées, et destinées à changer pour toujours le cours de l’histoire de l’art. Ce livre richement illustré contient les reproductions de toutes les peintures de Léonard et de ses dessins jugés les plus beaux, réalisés tout au long d’une vie hors du commun.


Vienne 1900

Citadelles & Mazenod

165,00

Au tournant du XIXe siècle, Vienne, capitale du vaste empire austro-hongrois, devient l'épicentre d'une pensée avant-gardiste qui s'exprime contre le conservatisme ambiant, symbolisé par les façades néo-classiques de la Ringstrasse. Musique, littérature, philosophie, arts plastiques ouvrent de nouvelles voies à la perception. Les cafés de la vieille ville s'animent de l'effervescence de cette émulation créatrice. C'est l'époque de Sigmund Freud et de Ludwig Wittgenstein, de Gustav Mahler et d'Arnold Schönberg, de la Sécession (1897-1905) - courant conduit par les artistes Gustav Klimt, Joseph Hoffmann et Koloman Moser qui ambitionnent de rassembler les arts en une Gesamtkunstwerk, une oeuvre d'art totale. Dans cet esprit, la Wiener Werksätte, atelier fondé en 1903, réunit architectes, décorateurs, stylistes et artisans pour diffuser auprès du plus grand nombre cette nouvelle esthétique de la modernité.
Avec ses quelque mille illustrations et plus de soixante artistes abordés, cette synthèse exceptionnelle menée par trois spécialistes de renom expose l'extrême fécondité de cette période dans tous les champs de la création ; peinture, dessin, arts décoratifs mais aussi architecture, photographie et arts appliqués tels que le graphisme, la verrerie, la joaillerie, la mode ... Un éclairage particulier est donné au rôle de la femme dans toutes ces disciplines.