Quand la connerie économique prend le pouvoir
EAN13
9782021399004
ISBN
978-2-02-139900-4
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Documents (H. C.)
Nombre de pages
304
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
340 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Quand la connerie économique prend le pouvoir

De

Seuil

Documents (H. C.)

Offres

Autre version disponible

Aucune crise ne semble altérer la détermination de nos dirigeants (de gauche comme de droite) à perpétuer le monde d’avant en pire, car l’entendement des élites est durablement embrouillé par une religion néolibérale insensée inculquée à plusieurs générations d’énarques, de journalistes, de professeurs, etc. Ignorant cette épidémie de bêtise, la pensée critique dénonce à juste titre une politique pro-riches mais se trompe de diagnostic en attribuant celle-ci au seul pouvoir des riches. Macron n’est pas le « président des riches » – l’auteur en fait la démonstration rigoureuse –, c’est le roi des imbéciles ! Adepte sincère d’une doxa stupide enseignée par des prix Nobel, Président élu et bientôt réélu grâce aux imbéciles qui votent contre leur propre intérêt.
Ce cas d’école permet à Généreux d’approfondir ici la piste de recherche amorcée dans La Déconnomie (2016). En mobilisant la psychologie sociale et cognitive, il révèle la « banalité de la bêtise » et de sa forme entêtée, la connerie. Il démontre comment celle-ci imbibe spécialement la prétendue « science économique » qui inspire la parole et la politique de Macron, comme elle a inspiré la gauche et la droite européenne depuis plus de trente ans. La connerie économique n’est pas qu’une affection de l’esprit, c’est aussi la pathologie d’un système social qui a vu toutes ses sphères contaminées par le virus de la compétition (la vie politique, l’usine, le bureau, l’école, la recherche, les médias). Un virus qui stimule notre bêtise naturelle et qui transforme notre démocratie en piège à cons.

Jacques Généreux enseigne l’économie à Sciences Po depuis près de quarante ans. Membre des Economistes Atterrés et de l’Association française d’économie politique. Il a publié de nombreux best-sellers d’initiation à l’économie et des essais transdisciplinaires qui s’attachent à refonder la pensée économique et politique sur une anthropologie générale (notamment, au Seuil, La Dissociété, L’Autre sociéte, La Grande Régression).
S'identifier pour envoyer des commentaires.