Paysans montagnards du Nord-Cameroun, Les monts Mandara
Éditeur
IRD Éditions
Date de publication
Collection
À travers champs
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Paysans montagnards du Nord-Cameroun

Les monts Mandara

IRD Éditions

À travers champs

Offres

  • AideEAN13 : 9782709924993
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    2.99

Autre version disponible

Les habitants des monts Mandara sont des paysans enracinés, qui savent tirer
parti d'un milieu naturel difficile. Au nord de Mokolo, où les densités
humaines sont très élevées, ils parviennent à subsister et à conserver la
fertilité de leurs sols, grâce à des techniques culturales intensives
(terrasses, adaptation des semences, engrais). Au sud de Mokolo, les systèmes
agraires, d'une étonnante diversité, peuvent se montrer remarquablement
performants chez certains groupes ethniques. Progressivement, ces populations
sont entrées dans une économie monétaire en développant certaines cultures
pour la vente. Depuis 1960, elles sont confrontées à des changements plus
radicaux. Les pressions exercées pour qu'elles abandonnent les parties les
plus accidentées de leur terroir et s'installent en piémont, la possibilité
d'émigrer en plaine, la scolarisation, l'islamisation – qui touche une bonne
partie des ethnies du sud –, et enfin les actions menées au plan agricole,
ébranlent les structures agraires et sociales traditionnelles. Comment ces
sociétés, jusqu'alors très préservées, et chez qui le social, l'agraire et le
religieux sont étroitement liés, vivent-elles ces changements ? Quels sont
leurs perspectives de développement, mais aussi les risques que représente
l'abandon de certaines pratiques agricoles parfaitement adaptées au milieu ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.