De vaches et d'hirondelles, Grands éleveurs et paysans saisonniers au Mexique
Éditeur
IRD Éditions
Date de publication
Collection
À travers champs
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De vaches et d'hirondelles

Grands éleveurs et paysans saisonniers au Mexique

IRD Éditions

À travers champs

Offres

  • AideEAN13 : 9782709925112
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    2.99

Autre version disponible

Au Mexique, dans le sud-est de l'État du Michoacán, la société occupant la
dépression du Río Balsas offre l'image d'un déséquilibre entre de grands
domaines d'élevage et des exploitations minifundistes, pareille en cela à
beaucoup d'agricultures latino-américaines. Tout au long de l'histoire, malgré
une réforme agraire ambitieuse, l'élevage bovin, grâce au droit de vaine
pâture sur les terres des communautés paysannes, a constitué la base des
mécanismes d'accumulation différentielle et de concentration foncière. Pour
les freiner, les petits paysans n'ont eu d'autre recours que la double
activité et la migration saisonnière sur des distances qui s'allongent : les «
hirondelles » se sont imposées comme la figure centrale de la société agraire
des « Terres Chaudes » mexicaines. Aujourd'hui, leur survie en tant que
producteurs agricoles est remise en question. L'élevage extensif est devenu la
seule activité qui permette le maintien des revenus paysans, dans un contexte
d'insertion croissante au marché et de perspectives d'intégration à l'espace
économique nord-américain. Cette spécialisation s'exerce dans un espace
largement saturé où la compétition pour les ressources fourragères marginalise
les « hirondelles », à qui ne reste que l'espoir d'un « gros coup » lié aux
activités illégales - la migration aux États-Unis, le trafic de cannabis - ou
l'exode, cette fois définitif.
S'identifier pour envoyer des commentaires.