Juifs et musulmans au Yémen, De l'avènement de l'islam à nos jours
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
hébreu
Fiches UNIMARC
S'identifier

Juifs et musulmans au Yémen

De l'avènement de l'islam à nos jours

Tallandier

Offres

  • AideEAN13 : 9791021039964
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    10.99

  • AideEAN13 : 9791021039971
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    10.99

Autre version disponible

Présents au Yémen avant l'apparition de l'islam, les Juifs y auraient même fait souche depuis l'époque biblique, bien avant la rencontre légendaire entre le roi Salomon et la reine de Saba. Aujourd'hui, les derniers Juifs du Yémen luttent pour leur survie. Dans l'Antiquité, les Juifs du Yémen sont intégrés dans la population locale, dont ils ont adopté la langue et les mœurs. Ils ont réussi à « judaïser » leurs voisins et on leur attribue l'introduction de l'agriculture, de l'irrigation, de l'orfèvrerie ou de la métallurgie. Au VIIe siècle, l'expansion de l'islam se déroulant vers l'ouest, le Yémen est relégué au rang de province éloignée. Les califes de Bagdad n'y exercent aucun pouvoir réel, le laissant aux mains de chefs religieux indépendants, sunnites ou chiites, ayant à cœur de soustraire leur population – Juifs compris – à toute influence étrangère. Ainsi ce pays est-il resté, du début de l'ère islamique jusqu'au XXe siècle, figé dans des structures et des modes de fonctionnement quasi immuables, ceux d'une société hiérarchisée dans laquelle les Juifs occupent le bas de l'échelle sociale. À partir de sources hébraïques, arabes et européennes, Yosef Yuval Tobi explique la place à part occupée par les Juifs yéménites en terre d'Islam et retrace leur longue histoire dans ce pays, qui s'acheva dans la douleur de l'exode au lendemain de la création de l'État d'Israël.
S'identifier pour envoyer des commentaires.