Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6, Regio I: Ostie, Porto
Éditeur
Collège de France
Date de publication
Collection
Institut des civilisations
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 6

Regio I: Ostie, Porto

Collège de France

Institut des civilisations

Offres

  • AideEAN13 : 9782722605114
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99
Sous la direction de John Scheid, Olivier de Cazanove, Filippo Coarelli et Adriano La Regina, l'étude des lieux de culte de l'Italie antique est un projet d'envergure qui se concrétise avec la publication de cette série de fascicules Fana, templa, delubra (FTD). Toutes sources, archéologiques et littéraires, entre le VIIe s. av. et le VIIe s. apr. J.-C. sont inventoriées par rapport à des lieux de culte précis. Le cadre général de ce corpus est celui des régions augustéennes, à l'intérieur de celles-ci, les unités de saisie sont les cités de l'époque romaine. Les religions de l'Italie antique ne peuvent pas être comprises comme des subdivisions locales d'une religion universelle, italique ou romaine ; elles formaient des microsystèmes homologues mais autonomes. Il convient donc d'étudier les témoignages sur la vie religieuse dans leurs contextes géographique, institutionnel et social. Ce sixième volume de la série porte sur les cités antiques d'Ostia et de Portus, de la région augustéenne Campanie-Latium qui correspondent aux communes modernes d'Ostie et de Porto. Les vestiges des lieux de culte témoignent des limites du territoire et nous aident à tisser sur la carte l'étendue de ces régions ainsi que celle de leurs voisines limitrophes. Ce corpus est publié sous deux formes distinctes et complémentaires : une publication papier chez l'éditeur italien Quasar (sous presse) et sa publication électronique sur ce portail.
S'identifier pour envoyer des commentaires.