Sauvons notre patrimoine
Éditeur
Plon
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sauvons notre patrimoine

Plon

Offres

  • AideEAN13 : 9782259277990
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    11.99

Autre version disponible

Le manifeste de Stéphane Bern pour la sauvegarde du patrimoine.
Le patrimoine est une passion française. Chaque année, des millions de nos compatriotes se pressent dans les monuments historiques, lieux de pouvoir, jardins privés, maisons d'illustres... sans doute parce qu'ils sentent que le patrimoine est notre héritage commun, ce qui nous relie à l'Histoire et que nous devons transmettre aux générations futures. Partout en France, des bénévoles se mobilisent pour donner de leur temps, de leur énergie et leurs moyens au service de cet immense chantier qui crée de la convivialité, porte de l'identité heureuse et génère de l'économie, notamment dans les villages où se trouvent la moitié du patrimoine national.
Certes, 90 millions de touristes visitent la France chaque année, heureux de découvrir nos trésors patrimoniaux mais sur 44 000 monuments recensés à ce jour sur notre territoire, 9 000 sont dégradés, et plus de 3 000 menacés de péril. Faudrait-il les laisser tomber ? Abandonner ces trésors architecturaux à l'outrage du temps ? Renoncer à protéger cet héritage du passé et ces savoir-faire qui sont un conservatoire des métiers d'art français ? Ce serait assurément une faillite intellectuelle, une faute morale, une erreur politique, un non-sens économique et un hara-kiri culturel ! Le patrimoine doit rester une cause nationale et l'affaire de tous, qu'il soit public ou privé, archéologique ou du XXe siècle, castral ou religieux, paysager ou vernaculaire, industriel ou ouvrier... Victor Hugo, écrivait déjà en 1832 dans " Guerre aux démolisseurs ", " il y a deux choses dans un édifice : son usage et sa beauté. Son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde, à vous, à moi, à nous tous. Donc, le détruire, c'est dépasser son droit ".
C'est pourquoi j'ai accepté la mission que m'a confiée le président de la République Emmanuel Macron en 2017 : dresser un inventaire précis des urgences région par région et trouver des solutions innovantes de financement. C'est ainsi qu'est né ce Loto du Patrimoine qui a tant fait parler mais qui s'est révélé un formidable succès. D'abord pour que les Français se réapproprient ce combat utile pour tous, ensuite comme levier économique dans les territoires ruraux.
Comme vous pouvez l'imaginer, cette Mission Patrimoine n'a pas été une promenade de santé, mais bien davantage un chemin de croix doublé d'un combat de boxe, contraint, malgré ma nature conciliante, de pousser des coups de gueule pour forcer les blocages administratifs. C'est cette expérience unique, à la fois enrichissante sur le plan humain par les rencontres avec des passionnés et étonnante par cette plongée l'univers politique et administratif dont j'ignorais tout. Mais si parfois j'ai été tenté de tout abandonner, la cause valait tous les sacrifices. Car ce combat pour le patrimoine a donné un vrai sens à ma vie. Celui de la transmission d'un héritage commun, celui qui rassemble et réconcilie les Français.
Car sauver le patrimoine, c'est nous sauver nous-mêmes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.