Ni gauche, ni droite, Les chassés-croisés idéologiques des intellectuels français et allemands dans l’Entre-deux-guerres
Éditeur
Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Date de publication
Collection
Politiques et élites
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ni gauche, ni droite

Les chassés-croisés idéologiques des intellectuels français et allemands dans l’Entre-deux-guerres

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

Politiques et élites

Offres

  • AideEAN13 : 9782858925872
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    11.99
Cet ouvrage réunit les contributions de spécialistes allemands et français sur un sujet qui, depuis les ouvrages d'Armin Mohler (1948) et de Kurt Sontheimer (1962) en Allemagne, de Jean-Louis Loubet del ßayle (1967) en France, n'a cessé de retenir l'attention des historiens du second après-guerre : la recherche d'une "troisième voie" entre marxisme et libéralisme durant le premier après-guerre, les chassés-croisés Idéologiques et politiques qu'elle entraîne, le problème des rapports de cette pensée "ni gauche, ni droite", "conservatrice-révolutionnaire" ou "non-conformiste" avec le fascisme et le national-socialisme. L'originalité de ce recueil vient de ce qu'il pose les jalons d'une étude comparative mettant en évidence les convergences et les divergences de ces "idéologies de la crise" en Allemagne et en France, ainsi que les différentes médiations qui ont pu s'effectuer d'un pays à l'autre. A l'heure où en Europe les Idéologies sont de nouveau en crise, ces études présentent, à n'en pas douter, un intérêt qui n'est pas seulement historique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.