Crise économique en Afrique et industrialisation: implications pour la recherche, Réseau de Recherche sur les Politiques Industrielles en Afrique (RPI)
Éditeur
Coédition NENA/CODESRIA
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Crise économique en Afrique et industrialisation: implications pour la recherche

Réseau de Recherche sur les Politiques Industrielles en Afrique (RPI)

Coédition NENA/CODESRIA

Offres

  • AideEAN13 : 9782869789579
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    6.49
L'histoire économique de l'Afrique des trente dernières années retrace la volonté du continent de passer d'une société traditionnelle à une société moderne. Les stratégies mises en oeuvre pour opérer cette transition ont varié selon les options politiques choisies par les gouvernements des pays nouvellement indépendants. Au moment des Indépendances africaines, en 1960, l' interventionnisme de l'Etat, fondé sur la révolution keynésienne de 1936, est le courant dominant. Cet interventionnisme étatique exerce une influence déterminante sur la théorie moderne du développement qui, en tant que science, est née au début des années 1940. Les stratégies de développement dérivées du paradigme de l'école libérale considèrent l'investissement privé (étranger ou local) et l'exportation comme les moteurs de la croissance économique; par contre la production visant à remplacer les importations, l'investissement public et la production directe par l'Etat sont vus comme des moyens de parvenir à une croissance rapide par les partisans des stratégies de développement dérivées de l'interventionnisme de l'Etat dont la forme extrême, issue de la pensée marxiste, est la stratégie du développement autocentré.
S'identifier pour envoyer des commentaires.