Ruissellement, l'an 01, Polar politique
Éditeur
Phénix d'Azur éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ruissellement, l'an 01

Polar politique

Phénix d'Azur éditions

Offres

  • AideEAN13 : 9782379880438
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    6.99

  • AideEAN13 : 9782379880438
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    6.99
C’est un polar politique et l’observatoire d’un changement de paradigme. Pour
éviter l’embrasement social, un inventeur fauché liquéfie la Bourse et fait
ruisseler les paradis fiscaux vers tous les comptes bancaires de la planète.
Pour faire face à un besoin pressant d’argent, il a monté une pompe à blé très
attractive drapée d’un projet crédible. Il a connu le succès puis s’est
retrouvé fauché. C’est alors qu’il entreprend de liquéfier la Bourse en
squattant la base de Georges Soros. Il glane les informations nécessaires en
infiltrant le réseau d’espionnage PRISM. Le maillon le plus émotif du système
financier, le trading à haute fréquence, est ciblé par des attracteurs
étranges. Il quitte prudemment son logement, et prend la mer avec Lou. Il rêve
qu’il vire la fortune de Bernard Arnault au Dalaï Lama, et se demande à qui il
a viré celle de Poutine. Au Portugal, ils vivent dans une cabane sur la
canopée d’un chêne enlacé de glycine. Lou peint, il lit « Mille plateaux ».
Mais les financiers internationaux le retrouvent...

À PROPOS DE L'AUTEUR

Né en 1952, **Jean-Chrétien FAVREAU** est originaire de la Loire-Atlantique.
Il est diplômé des Beaux-arts de Paris et d’architecture. Lecteur passionné,
_Ruissellement_ , l’an 01 est son premier roman. Il reflète l’envie de dire le
changement de paradigme d’une pensée liquide où le corps et l’onde se
conjuguent sans s’opposer. Comment faire enfin ruisseler la fraîche dans la
rue, et ruiner la loi du marché.
Jean-Chrétien Favreau s’intéresse à la morphogenèse des corps. Il fait des
architectures bioclimatiques, peint et sculpte des emmêlements d’ondes, et
compose de la musique sur la suite de Fibonacci. Auteur de logiciels
(bâtiment) et de brevets (nanotechnologie), il aime les révolutions
coperniciennes, celles qui changent radicalement tout sans rien bouger.
S'identifier pour envoyer des commentaires.