EAN13
9782874666667
ISBN
978-2-87466-666-7
Éditeur
JOURDAN EDITION
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Histoire noire de la Commune - 150 ans après

De

Jourdan Edition

Offres

150 ans de la semaine sanglante (1881)
La guerre franco-allemande de 1870 -1871 prend fin. La population pa- risienne, qui avait subi un siège particulièrement difficile durant de longs mois, ne supporte pas ce choix politique du gouvernement provisoire de la République française.
Elle décide de se rebeller et de créer une chose inédite dans l'histoire de France, la Commune de Paris.
L'expérience va prendre fin de façon particulièrement brutale par la se- maine sanglante du 21 au 28 mai 1871.
La mémoire collective ne retiendra que cette fin tragique et meurtrière. Mais qu'en est-il véritablement ?
Les membres de la Commune sont-ils tous des " saints " républicains à présenter au Panthéon des grands hommes ?
La population parisienne s'est privée de tout durant le siège de la ville.
La troupe a largement eu le temps de fraterniser avec les habitants, la faim créant des amitiés et soudant les hommes et les femmes.
Si aujourd'hui la Commune de Paris n'est présentée que comme un réflexe du petit peuple contre les puissants, un aboutissement de l'anarchisme révolutionnaire, voire même la première expérience du communiste auto- gestionnaire, il est parfaitement oublié que la Commune de Paris naît d'un réflexe ultra patriotique voire nationaliste.
Si aujourd'hui elle est presque glorifiée par l'histoire de France, est-elle pour autant exempte de tout reproche ?
Le livre s'attaque au mythe de la Commune, c'est le premier ouvrage à le faire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.