A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 à 4 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Du monde au désert, l'aspiration à la solitude au XVIIe siècle, l'aspiration à la solitude au XVIIe siècle
EAN13
9782701023014
ISBN
978-2-7010-2301-4
Éditeur
Beauchesne
Date de publication
Nombre de pages
247
Dimensions
21 x 13 cm
Poids
304 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Du monde au désert, l'aspiration à la solitude au XVIIe siècle

l'aspiration à la solitude au XVIIe siècle

De

Beauchesne

Offres

SOMMAIRE

Introduction : solitude et solitaires, une effervescence mystique par Nathalie Nabert

I. DE L’INSTITUTION ET DES HOMMES
Jean- Marie Constant (Professeur émérite de l’Université du Mans, Président honoraire de la Société d’étude du XVII e siècle et des historiens modernistes)
L’INFLUENCE DE LA LIGUE SUR LE RENOUVEAU MYSTIQUE DU XVII E SIÈCLE

Nathalie Nabert (Institut Catholique de Paris, CRESC)
LE MODÈLE CARTUSIEN ET LE RAYONNEMENT DE LA CHARTREUSE DE PARIS COMME SOURCE D’INSPIRATION AU RETRAIT DU MONDE.

Pierre Moracchini (Ecole franciscaine de Paris)
LES FRANCISCAINS FRANÇAIS ET « LA SOLITUDE SÉRAPHIQUE »AU XVII E SIÈCLE.

Murielle et Dominique Tronc (Editeur critique des œuvres de Madame Guyon)
CONTEMPLATION ET « VIE COMMUNE » CHEZ MONSIEUR BERTOT ET MADAME GUYON.

II. DES HOMMES ET DIEU
Jean Lesaulnier (CNRS)
LE DÉSIR DE RETRAITE AU DÉBUT DU XVII E SIÈCLE : LA FIGURE D’ANTOINE LE MAISTRE.

Jean-Robert Armogathe (Ecole pratique des Hautes Etudes, président de la Société d’étude du XVII e )
LE PREMIER SOLITAIRE, ANTOINE LE MAISTRE, RÉFLEXION SUR LE MOT SOLITAIRE.

Christian Belin (Université Paul Valéry, Montpellier)
LES FIGURES DE L’ANACHORÈSE DANS LE PARADIS DE LA SOLITUDE (1624) DE MICHEL DE SAINTE SABINE.

Jean-Robert Armogathe (École pratique des Hautes Études, président de la Société d’étude du XVII e )
JEAN DE LABADIE, AUTEUR DE LA SOLITUDE CHRÉTIENNE (1645), UN ERRANT.

Jean- Marie Gourvil (Ancien directeur des études à l’IRTS-Normandie/Caen)
JEAN DE BERNIÈRES ET L’ERMITAGE DE CAEN, INTÉRIORITÉ MYSTIQUE ET ACTION DANS LA CITÉ.

Bernard Pitaud, (p.s.s, ancien directeur de l’Institut de formation des éducateurs du clergé)
GASTON DE RENTY ET LA SOLITUDE.

Pascale Thouvenin (Université de Brest)
L’EXPÉRIENCE DE LA SOLITUDE SELON LES SOLITAIRES DE PORT-ROYAL : « UNE HEUREUSE SOLITUDE, D’AUTANT PLUS FRÉQUENTÉE PAR LES ANGES QU’ELLE L’EST PEU DES HOMMES ».

III. ESTHETIQUE ET IMAGINAIRE DE LA SOLITUDE
Pascal Pradié osb. (CRESC, attaché de recherches au CNRS, CRAHAM)
L’ICONOGRAPHIE DES PÈRES DU DÉSERT, POINT DE CONTACT ENTRE LES MILIEUX CARTUSIENS ET SÉCULIERS.

Vincent Simonet (Conservateur en chef des Monuments historiques, DRAC de Normandie, site de Rouen)
L’APOLOGIE DE LA SOLITUDE DANS LES QUATRE PAYSAGES AVEC DES SAINTES AU DÉSERT, PEINTS PAR PHILIPPE DE CHAMPAIGNE (1602-1674) POUR L’ABBAYE BÉNÉDICTINE DU VAL-DE-GRÂCE DE PARIS.

Philippe Luez (Conservateur général du patrimoine, Directeur du musée national de Port-Royal des Champs)
PORT-ROYAL DES CHAMPS OU LA THÉBAÏDE

Laurence Plazenet (Professeur à l’Université Clermont Auvergne, Présidente de la Société des Amis de Port-Royal et Directrice-adjointe du Centre international Blaise Pascal)
CONCLUSIONS : LA SOLITUDE, UN SOLEIL NOIR.

IV. BIBLIOGRAPHIE DES AUTEURS

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Nathalie Nabert