Philosophie politique, Libres réflexions
EAN13
9782889593361
ISBN
978-2-88959-336-1
Éditeur
Parole et silence
Date de publication
Collection
CAHIERS COLLEGE
Nombre de pages
225
Dimensions
20,8 x 14 x 1,7 cm
Poids
282 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Philosophie politique

Libres réflexions

Parole et silence

Cahiers College

Offres

Une lecture d'un héritage philosophique qui permet d'entendre les discours, les plaintes et les propositions de nos contemporains autrement.
- La mise en garde, par Cicéron, du pouvoir des dirigeants qui peut devenir un péril.
- Si l'héritage des Lumières est manifestement déclinant ; il reste troublant d'approcher pourquoi les questions sociales et politiques, qui ont fait l'objet d'un intérêt passionné de la part de ceux qu'on nomma les « philosophes », sont désormais quelque peu déconsidérées.
- Hegel, dans ses Principes de la philosophie du droit, démontre que la satisfaction des besoins obéit à une rationalité implicite qui dessine en creux une « universalité » dépassant les intérêts particuliers.
- Lorsque l'ordre social déçoit, quel remède proposé ? Chaque époque a ses discoureurs infatigables pourvoyeurs de solutions miracles ; le xixesiècle n'en manque point ; ce fut le cas de ceux qu'on nomma les « socialistes utopistes » ou « associationnistes ».
- Il n'est pas nécessaire d'être contemporain de la société de consommation telle qu'elle se donne à voir aujourd'hui, au coeur du xixe siècle, Marx a dénoncé cette idolâtrie de la marchandise, objet d'un fétichismemasquant totalement toute conscience du « travail social » assurant sa production.
- Y-a-t-il moyen de s'arracher aux déterminismes sociaux pour se promouvoir en sujet pleinement libre ? La philosophie phénoménologique nous dévoile comment chacun, plus particulièrement dans les situations-limites de l'existence, peut par ce qu'il décide, être le siège d'une mue éthique, d'un saut qualitatif où s'actualise le jaillissement de sa liberté.
S'identifier pour envoyer des commentaires.