Adrénaline, Tout ce que je n'ai jamais raconté
EAN13
9782080270528
ISBN
978-2-08-027052-8
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
DOCUMENTS, TEMO
Nombre de pages
263
Dimensions
24 x 15,2 x 1,9 cm
Poids
346 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Adrénaline

Tout ce que je n'ai jamais raconté

De

Flammarion

Documents, Temo

Offres

Autre version disponible

"Ce livre n'est pas l'évangile d'un dieu mais le journal d'un homme de quarante ans, qui fait le bilan de son passé et regarde droit dans les yeux l'avenir, comme si c'était l'adversaire, après tant d'autres, qu'il devait affronter.""Lorsque je suis sur le terrain, sentir qu'on m'aime me gonfle à bloc. Mais la haine aussi m'apporte beaucoup. Quand on me fait chier, je passe à un niveau supérieur : je suis plus attentif, plus concentré, plus désireux de prouver quelque chose. Ceux qui me haïssent me rendent meilleur. C'est pour ça qu'un match de derby me donne une énergie incroyable, me remplit d'une adrénaline particulière qui me pousse à me dépasser. Mais aujourd'hui, j'ai nettement plus de sang-froid qu'autrefois, quand j'étais jeune.C'est aussi que mes fils m'ont donné un calme et un rythme que je n'avais pas auparavant. Jusqu'à la naissance du premier, je rapportais à la maison le football et toute ma rage. Ensuite, ça a changé.Une fois rentré chez moi, je regardais les enfants et j'oubliais tout. Ces deux-là, pour sûr qu'ils m'ont retourné. Ils sont entrés dans ma vie, et d'un coup le football a cessé d'être l'essentiel pour moi. La seule chose qui comptait, c'était qu'ils aillent bien."Zlatan Ibrahimovic n'a plus besoin de nous prouver sa force, ni de nous rappeler les grands succès sportifs qui ont fait de lui un champion unique au monde. Il a donc décidé de se mettre à nu, en toute franchise et honnêteté, pour nous raconter comment un dieu du ballon change et affronte les années à venir sans hypocrisie, avec la maturité et les doutes qu'il doit apprendre à accepter.En équilibre permanent entre adrénaline et balance, son récit foisonne de confidences et d'anecdotes, où la peur trouve également sa place parmi les tourments du champion, de même que la douceur et la fragilité, des sentiments auxquels se marient la force, la détermination et le courage qui ont mené le gamin de Rosengård au sommet, d'où il nous parle maintenant d'entraîneurs et de penaltys, de vestiaires, d'adversaires et de ballons, mais aussi de bonheur, d'amitié et d'amour.
S'identifier pour envoyer des commentaires.