06 h 41 / roman
  •  
EAN13
9782283026052
ISBN
978-2-283-02605-2
Éditeur
Buchet-Chastel
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
224
Dimensions
19 x 11 x 2 cm
Poids
236 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Cécile Duffaut vient de passer le week-end chez ses parents à Troyes. Son mari et sa fille n'ont pas voulu l'accompagner. Trop ennuyeux ses vieux. Après deux jours de silence et d'incompréhension, elle est pourtant restée la nuit du dimanche ! Furieuse contre elle-même, elle attend donc, ce lundi matin, le train de 6h41 pour Paris.
À quelques mètres, Philippe Leduc fait les cent pas. Il attend le 6h41. Pour lui, une journée particulière commence. Il préviendra le boulot plus tard. Il se dit qu'il pourrait disparaître. Personne ne l'attend. Divorcé. Ses enfants indifférents. Ses amis perdus. Enfin, pas vraiment, puisqu'il fait ce voyage pour rendre visite à Matthieu, l'ami d enfance.
Pour une fois, le train est à l'heure. C'est l'assaut et le départ. Philippe Leduc erre dans les wagons et trouve enfin une place libre. Juste à côté de Cécile Duffaut. Aussitôt, ils se reconnaissent mais font comme si de rien n'était...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
30 avril 2013

06h41, Cécile Duffaut prend le train à Troyes pour Paris après un WE éprouvant chez ses parents. Elle a 47 ans, elle est belle, a de l’assurance et dirige une entreprise prospère. Philippe Leduc, s’installe à côté d’elle par hasard. ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

8 janvier 2014

Voulez-vous me suivre dans le train de 6H41 ? Il est bondé... Nous sommes lundi matin. Le train regagne Paris. À son bord, Cécile Duffaut, la quarantaine, femme sûre d'elle, au moins en apparence. Elle vient de passer le week-end ...

Lire la suite

19 mars 2013

rencontre, train

Je retrouve la plume si douce et si vrai de l'auteur qui m'avait charmé dans "Accès direct à la plage". L'auteur excelle à écrire les pensées de ses personnages, je trouve. Encore une fois dans ce roman, pas de dialogue ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Philippe Blondel