En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

EAN13
9782874261978
ISBN
978-2-87426-197-8
Éditeur
Alice
Date de publication
Collection
PRIMO
Nombre de pages
64
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
242 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Crocodiles D'Eripa (Les)

Alice

Primo

Offres

Les crocodiles d’Eripa

Hélène Rice

Illustrations d’Antoine Déprez

Résumé :

Quand Patrick voit arriver Eripa dans sa classe, il pense qu’elle doit sûrement venir du Groenland pour être blanche comme ça, ou, en tout cas, d’un pays où il n’y a pas beaucoup de soleil. En fait, elle vient de Tchétchénie et elle ne parle pas du tout français. Alors pour se faire comprendre, elle fait des gestes. Et, quand Florence, la maîtresse, lui demande de s’asseoir à côté de Patrick, Eripa refuse en montrant un feutre noir. Le garçon met un certain temps à saisir ce que lui reproche la jeune Tchétchène. Mais, lorsqu’il comprend enfin, il voit rouge ! « Espèce d’effaceur ! » renchérit-il. Florence tente de calmer le jeu : « Elle n’a sans doute jamais vu d’enfant noir. » Ça ne réconforte pas Patrick.

Finalement, Eripa accepte de s’asseoir à côté du garçon qui fait contre mauvaise fortune bon cœur et essaie d’aider Eripa. Mais elle refuse tout contact avec lui et s’applique, le nez collé sur sa feuille, à tracer des A et de B. « Décidément, cette fille ne m’aime pas. » pense Patrick.

Et pourtant, le soir, quand il rentre chez lui, Patrick trouve un drôle de dessin dans son sac : une espèce de tank avec, en guise de signature, des A et des B. Un dessin d’Eripa !

À partir de ce moment, il  va en recevoir tous les jours — un chaton perdu dans la forêt, un crocodile écrasé sur la route, un soldat à l’air méchant, etc. —, mais la jeune fille ne lui adresse toujours pas la parole. D’ailleurs, elle ne parle à personne. Il commence à trouver ça louche. Les autres élèves de la classe aussi. Pourquoi Eripa refuse-t-elle de parler ? Et que veulent dire ces dessins étranges qu’elle dépose dans le sac de Patrick ?

Hélène Rice aborde, avec intelligence, la complexité des relations humaines quand la langue ne peut remplir son office de média, et la peur qu’engendre l’inconnu, la différence, autrement dit l’autre.

L’auteur :

Hélène Rice est née à Nice, de parents anglo-italiens. Elle passe son enfance à voyager, du Sud de la France à l’Angleterre, de la Californie à l’Italie.

Son intérêt pour les cultures et les identités l'oriente vers des études d'ethnologie, de sociologie et de sciences politiques.

Elle se dirige ensuite vers l’enseignement. Spécialisée en française langue seconde, elle enseigne actuellement auprès d'enfants non-francophones. Elle est également formatrice en français auprès d'adultes migrants.

Passionnée de littérature jeunesse, elle publie des albums atypiques depuis 2011, aux éditions Âne Bâté et Philomèle.

Les crocodiles d’Eripa est son premier roman jeunesse.

L’illustrateur :

Antoine Dréprez a vu le jour le 13 juillet 1978 à Lille.

Après une enfance normale en Isère au cours de laquelle il dessine et fait des bêtises, il passe un inutile baccalauréat. En 1997, il rentre à l’école des arts graphiques Émile Cohl à Lyon et y transpire 5 ans, interrompus par une vacance militaire forcée. En 2002, son diplôme d’illustrateur sous le bras, il part (avec sa guitare) voir ce qui se passe du côté des Helvètes italophones à Lugano. Là, il commence à travailler comme illustrateur pour l’édition jeunesse (Mango, Woongjin, Fleurus, Milan, Bilboquet…), dessine pour la presse, réalise des affiches, fait des toiles pour lui tout seul et pour les autres, fait quelques expos, bref gribouille.

Il faut dire qu’il doit beaucoup à la présence d’Ursula et du lac qui l’aident beaucoup dans son travail.

Voilà, ça c’est pour le passé, pour le futur, on ne sait pas encore, et c’est ça qui est rigolo !
S'identifier pour envoyer des commentaires.