La légende du serpent blanc
EAN13
9782355580703
ISBN
978-2-35558-070-3
Éditeur
HongFei Cultures
Date de publication
Collection
HORS COLL
Dimensions
3 x 2 x 0 cm
Poids
596 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La légende du serpent blanc

De

Illustrations de

HongFei Cultures

Hors Coll

Offres

La Légende du Serpent blanc

Textes d’Alexandre ZOUAGHI, illustrations de WANG Yi

éditions HongFei Cultures, hors collection

Intrigue – Deux serpents, Baï (« Blanche ») et sa sœur Qing (« Indigo »), vivaient dans une montagne reculée de Chine. Ayant acquis le pouvoir de se transformer en femmes, elles se rendirent au lac de l’Ouest réputé pour sa beauté. Baï y trouva l’amour et se maria avec Xuxian, apothicaire modeste ignorant tout de la vraie nature de son épouse. Offensé par cette union « contre nature », un bonze moraliste révéla à Xuxian la véritable figure de Baï. Mort d’effroi, Xuxian est ramené à la vie grâce à une herbe magique que la courageuse Baï, enceinte, a rapporté au péril de sa vie. S’ensuivra un combat sans merci entre le bonze et les deux femmes serpents. Symboles d’intégrité, de liberté et de dévouement, elles l’emporteront finalement, ouvrant aux heureux époux et à leur enfant une vie d’amour.

Le mot de l’éditeur – En Chine, célébrée comme un éloge de la liberté d’aimer, cette légende n’a cessé d’inspirer, depuis le 17e siècle jusqu’à nos jours, de nombreuses créations artistiques (littérature, peinture, cinéma, séries télévisées, dessins animés, etc.). Sa version la plus connue est sans aucun doute un opéra chinois créé au 18e siècle.

L’histoire relatant l’union d’un homme et d’un être merveilleux doué de pouvoirs magiques n’est pas sans nous rappeler la légende de Mélusine

Auteur – Alexandre ZOUAGHI, jeune sinologue formé à Paris VII et à l’Université des Langues Étrangères de Pékin, a tracé ses premiers caractères chinois à l’âge de 8 ans. Plusieurs fois lauréat de concours internationaux d’éloquence en chinois, très impliqué dans les liens croisés Chine-France, Alexandre est professeur certifié de chinois, traducteur et rédacteur pour différentes revues spécialisées. Il a signé son 1er album jeunesse en 2011 (L’Auberge des ânes, HongFei)

Illustratrice – WANG Yi, formée aux beaux arts à Pékin et diplômée de l’École sup. des arts décoratifs de Strasbourg, vit et travaille à Paris. Ses images révèlent un univers très personnel, délicat et sensible, invitant l’oeil et l’esprit au voyage. Chatoyantes et généreuses, elles vibrent de tension et d’affection comme dans Yexian et le soulier d’or (2011). Yi est également l’auteur de Petit Poisson veut voler (2011) et de Princesse Corbeau (2012).
S'identifier pour envoyer des commentaires.