Le Chemin des Dames
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
Essais - Documents
Nombre de pages
500
Langue
français
Code dewey
944.266
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Chemin des Dames

Stock

Essais - Documents

Offres

  • AideEAN13 : 9782234068360
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

«  Rien ne poussera plus sur cette terre  » écrit le simple soldat Clerfeuille
en évoquant le Chemin des Dames et les ravages de l'artillerie, pourtant deux
semaines avant le déclenchement de la fameuse offensive du 16 avril 1917.
Après deux ans et demi de guerre, et malgré la défiance de plusieurs généraux,
le gouvernement soutient le plan du commandant en chef Nivelle : prendre le
plateau du Chemin des Dames, percer le front et l'emporter.

Près d'un million d'hommes sont rassemblés pour cette immense opération qui
eut des conséquences fondamentales sur le déroulement de la guerre et même au-
delà en façonnant le mythe Pétain (celui qui redresse les erreurs de Nivelle).
Car, dès les premières heures, la bataille se transforme en un épouvantable
calvaire pour les soldats, confrontés à des positions allemandes en contre-
haut, bien organisées dans un dédale de galeries et cavernes, insuffisamment
détruites par l'artillerie : 135 000 hommes sont hors de combat en dix jours…
Les assauts dans la boue et la neige, face à des pentes imprenables,
transforment l'espoir en boucherie. L'échec de l'offensive ouvre rapidement la
voie à de nombreux débats et discussions et rend la mémoire de l'événement
particulièrement trouble. D'emblée très gênante, la bataille ne parvient pas à
être nommée. Selon les objectifs elle est bataille de l'Aisne, du Chemin des
Dames, offensive Nivelle… On nie d'abord l'échec évident du projet ; on écarte
ou minimise l'événement dans l'écriture de la guerre, de nos jours encore,
d'autant plus qu'il fut à l'origine des mutineries - ici revisitées - qui
secouèrent l'armée française peu après. Pour saisir toute la portée de
l'événement, jusqu'à aujourd'hui, il fallait un travail d'équipe : 17
historiens, entre l'archive et le terrain, ont mené une enquête qui est un
essai d'histoire totale : tous les aspects de l'expérience combattante sont
passés au crible de l'analyse la plus à jour : bombardements, corps à corps,
combats aérien ; les bouleversements sur le site même sont étudiés à travers
la reconstruction et la constitution du site en lieu de mémoire

Sans doute fallait-il aussi la fiction et l'image pour dire ce que fut le «
Chemin des Dames  » : Didier Daeninckx et Arlette Farge ont prêté leur plume
pour y contribuer.
S'identifier pour envoyer des commentaires.