La passion
  •  
EAN13
9782823602326
ISBN
978-2-8236-0232-6
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
262 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres


Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Henri est l’aide-cuisinier de Napoléon Bonaparte, chargé de préparer son met préféré : les volailles, que l’empereur dévore. Il devient ensuite soldat, et vit la guerre de l’intérieur. Mais lorsque les troupes françaises s’acheminent péniblement vers la Russie, son adoration pour Napoléon s’effrite.

Pendant ce temps, à Venise, Villanelle, fille d’un batelier, mène une vie bien mystérieuse. Elle se travestit en homme, travaille au Casino et connaît une histoire d’amour secrète qui tourne au drame quand elle perd littéralement son cœur – son amante le lui a volé.

Les chemins de Villanelle et Henri se croisent à Moscou : c’est là-bas qu’elle a fui l’Italie, et qu’il a déserté son régiment. Entre eux se nouent les fils de la passion, et les deux jeunes gens n’ont désormais qu’un seul but : retrouver le cœur de la jeune femme, pour enfin devenir amants.

Née en 1959 à Manchester, Jeanette Winterson a connu le succès dès son premier livre, Les Oranges ne sont pas les seuls fruits (L’Olivier, 2012 ; Points, 2013). Couronnés de prix, ses romans, notamment sur l’identité sexuelle ( Le Sexe des cerises, Powerbook ), l’ont imposée comme une icône des lettres britanniques.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
28 juin 2014

L'avis de Rachèle

Ce fantastique roman a pour toile de fond l'Europe du XIXe sièle. On y suit les aventures de Henri, jeune campagnard français enrôlé dans l'armée du grand Napoléon pour qui le jeune homme éprouve, à l'instar de beaucoup d'autres, une ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

2 novembre 2013

Henri voue de l’admiration pour Napoléon et s’engage dans son armée. Il est affecté aux cuisines et chargé de préparer le plat préféré de l’empereur. La campagne de Russie met à mal les hommes et leur moral. Déçu par Napoléon, ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jeanette Winterson
Plus d'informations sur Isabelle Delord-Philippe