Julien D.

Soulèvements
par (Libraire)
7 décembre 2016

Ce livre correspond aussi à un projet d’exposition au musée du Jeu de Paume à Paris. Le soulèvement dépasse l’accablement. Mais de quoi procède sa force ? Comment se constituent ses formes ? La première approche consiste à envisager les soulèvements comme des gestes ou des « formules de pathos ». Une histoire philosophique de la question nous conduit des Lumières à la Théorie Critique et du dadaïsme aux débats les plus contemporains. Comment, par exemple, l’immolation d’un jeune Tunisien entraîne les lamentations qui mènent à la révolte ? Mais où donc exactement va cette colère ? Et que reste-t-il de ces soulèvements, même quand ils mènent à l’échec ? L’auteur interroge le désir et la désobéissance, les tracts et les barricades, les affects et l’imagination politique. Avec lui, le lecteur tente de comprendre, par-delà les images, ce que les soulèvements doivent eux-mêmes aux images. Un livre et une exposition qui constituent un point de départ à une nouvelle façon de voir et de penser, rien de moins.

Les aventures de Lucky Luke d'après Morris / L'homme qui tua Lucky Luke
par (Libraire)
6 avril 2016

Par une nuit orageuse, Lucky Luke arrive dans la bourgade boueuse de Froggy Town. Comme dans de nombreuses villes de l'Ouest, une poignée d'hommes y poursuivent le rêve fou de trouver de l'or. Luke souhaite faire une halte rapide. Mais il ne peut refuser l'aide qui lui est demandée : retrouver l'or dérobé aux pauvres mineurs du coin la semaine précédente. Avec l'aide de Doc Wednesday, Lucky Luke mène une enquête dangereuse, confronté à une fratrie impitoyable qui fait sa loi à Froggy Town, les Bone.
A l'occasion de l'anniversaire de Lucky Luke, Matthieu Bonhomme rend un superbe hommage avec un scénario solide, une mise en image efficace et quelques clins d'oeil qui raviront tous les admirateurs du cowboy solitaire avec une question fondamentale : Lucky Luke se remettra-t-il à fumer?
Un plaisir de lecture à ne pas bouder, un grand merci à Matthieu Bonhomme!

Dérapages, Une enquête du commissaire principale Edwige Marion

Une enquête du commissaire principale Edwige Marion

J'ai Lu

8,00
par (Libraire)
16 mars 2016

Sur une plage du Pas-de-Calais, on retrouve le corps sans vie d’une fillette d’un âge difficile à déterminer. Edwige Marion est appelée sur les lieux, l’enquête s’annonce difficile.
Dans Paris, Jennifer conduit son bébé chez le pédiatre. A la suite d’un léger accrochage, en lieu et place de son fils elle trouve sur le siège arrière de sa voiture une bien étrange fillette qu’elle va devoir allaiter sous la menace. Son mari semble avoir disparu de leur loft isolé dans les friches industrielles de saint Denis.
Dans le même temps, Nina, la fille adoptive de Marion qui vit depuis deux ans à Londres avec sa sœur, arrive par l’Eurostar débraillée et couverte de sang. Elle est dans un état catatonique, muette de peur. Son beau-frère a disparu de son laboratoire Londonien.
Quels peuvent être les liens entre cet enfant mort noyé, une adolescente, et un scientifique spécialiste du génome humain?
De course poursuite en filature, de tâtonnement policiers en enquête contrariée mêlée de tensions entre différents services de police et de problèmes avec une hiérarchie peu compréhensive, d’intrigues en manipulation,l’intrigue se déroule, noire sans être sanglante, déroutante sans être trop sombre.

Solomon Gursky
par (Libraire)
10 mars 2016

Solomon Gursky narre l’histoire de Moses Berger, un homme sans obligations qui commence à s’intéresser au destin de Solomon Gursky, ayant vécu au XIXe siècle. N’écoutant que sa curiosité, il s’aventure à travers le monde pour en apprendre davantage sur Gursky et sa famille.

Ce roman, originalement en langue anglaise, est magnifiquement traduit par Lori Saint-Martin et Paul Gagné. La prose de Richler y est riche en descriptions évocatrices et utilise un vocabulaire foisonnant qui sert bien l’histoire. Les personnages prenant place au sein du récit sont originaux et s’éloignent des clichés. Ils vivent à leur manière, sans écouter les conventions et ont tous une personnalité singulière.
Bref, un foisonnement littéraire assez jouissif!

La femme qui avait perdu son âme
28,00
par (Libraire)
4 février 2016

Une femme est assassinée sur un bord de route en Haïti. Elle se révélera mystérieuse, aux multiples identités, aux multiples personnalités. Ce livre s'ouvre sur une enquête autour d'elle et de sa mort pour nous plonger progressivement dans une histoire d'une ampleur à la fois politique, sociale, familiale et historique. Ce livre est un monument. 800 pages d'aventures, de suspens et de secrets de famille!
Il ne faut surtout pas raconter cette trame serrée qui résonne sur cinquante ans d’histoire, de haine, de vengeance et de croisade : la lectrice ou le lecteur prendra un immense plaisir à découvrir, plus ou moins progressivement, la manière dont les personnages muent, se dévoilent ou au contraire se dissimulent, changent de nom et parfois de vie, au gré de longs flash-backs et d’incisifs flash-forwards fort habilement agencés.